UFC-QUE CHOISIR ORLEANS

Santé-Alimentation

Une faculté de médecine et un CHU à Orléans : la mobilisation continue

Formons 200 médecins de plus par an en Région Centre Val de Loire.

La population de la région Centre-Val de Loire ne parvient plus à accéder aux soins. La démographie médicale de notre région a la plus faible densité nationale en nombre de médecins pour 100 000 habitants, pour la médecine générale comme pour les spécialités.

Le chef du gouvernement s’est engagé à rattraper le temps perdu et à créer enfin à Orléans le second Centre Hospitalier Universitaire et la seconde Faculté de Médecine nécessaires pour réparer le désert médical régional. Nous saluons cette décision politique, obtenue grâce à la mobilisation des citoyens et des élus réunis, qui ne peut pas être seulement un effet d’annonce.

Des moyens suffisants doivent maintenant être attribués pour que cette formation débute dans les meilleures conditions le plus rapidement possible.

Nous avons, plus que jamais, besoin de votre pleine mobilisation. La qualité de la formation est essentielle, le recrutement d’enseignants hospitalo-universitaires est indispensable maintenant. Soutenez cette pétition, de votre mobilisation dépend l’accès aux soins en région Centre-Val de Loire des vingt prochaines années.

Signez la pétition

Avec le soutien de l’AMUF, du Collectif national PASS-L.AS, de la République du Centre, de la région Centre-Val de Loire, du CESER, des conseils généraux des six départements de la région, de 19 députés et sénateurs de la région, de Bourges Plus, de la Mairie de Bourges, de Châteauroux Métropole et de la Mairie de Châteauroux, d’Agglopolys, de la Mairie de Blois, d’Orléans-Métropole et de la Mairie d’Orléans.

Même catégorie

Néonicotinoïdes. Le recul

Néonicotinoïdes. Le recul

15 février 2021